Le chemin de l’eau

DU CAPTAGE AU ROBINET

1 Le chemin de l’eau

Depuis son captage jusqu’à votre robinet, l’eau de Païta parcourt un long chemin. Les ressources utilisées pour alimenter la commune de Païta en eau potable proviennent de 3 origines différentes :

  • Les ressources de surface : il s’agit des captages d’eau de rivière situés entre 150 et 300 mètres d’altitude. Ce sont les captages de Roche Blanche, Carignan, Niandé, Mont Mou, Pas de Loup et Tamoa,
  • Les ressources souterraines : captées entre 15 et 17 mètres de profondeur directement dans la nappe, il s’agit des eaux issues des pompages de Tontouta, de Tamoa et de Carignan,
  • Les ressources provenant de l’Aqueduc de Tontouta : achetées auprès du SIGN (Syndicat Intercommunal du Grand Nouméa), elles sont utilisées en secours et/ou en complément des ressources habituelles.

L’eau ainsi captée est stockée dans 20 réservoirs répartis sur l’ensemble du territoire de la commune, où elle est traitée au chlore pour assurer sa désinfection jusqu’au robinet. L’eau est contrôlée et analysée à plusieurs étapes de son chemin avant d’être distribuée par des canalisations à tous les abonnés.

Le chemin de l’eau
Le chemin de l’eau

2 Le réseau

Depuis sa création en 1998, la SEUR a financé près de 5 milliards de francs de travaux pour l’extension et la sécurisation du réseau.

TÉLÉCHARGEMENTS

L’EAU C’EST LA VILLE

Borchure commémorative des 20 ans de la SEUR

GUIDE DE L’EAU À PAÏTA

La SEUR partenaire de la Fête du Bœuf. La SEUR partenaire de la Fête du Bœuf.